edvs Qualité de l’eau du robinet

L’eau distribuée sur une partie des communes de Beaumont-St Cyr, Naintré, Jaunay-Marigny et Colombiers dépasse actuellement légèrement la teneur en nitrate autorisée (55 mg/l au lieu de 50 mg/l). Eaux de Vienne a mis en place en place des interconnexions de réseaux de manière à pouvoir limiter au maximum le nombre d’abonnés ici impactés. Au total, environ 1 200 abonnés sont concernés par cette dégradation ponctuelle de la qualité de l’eau. 

En accord avec les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS), et en attendant le rétablissement de la conformité, la consommation d’une eau dépassant la limite qualité de 50 mg/l en Nitrates, sans atteindre 100 mg/l, est acceptable pendant une durée limitée pour la population, en général.

Néanmoins, elle doit être déconseillée pour les femmes enceintes et les nourrissons jusqu’à 6 mois (avis du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France du 7 juillet 1998). Eaux de Vienne en a informé, par courrier, les abonnés concernés de manière à leur permettre de prendre des dispositions transitoires pour changer leur alimentation en eau de boisson.

Dans le cadre de la sécurisation de l’alimentation en eau du secteur, Eaux de Vienne a déjà engagé la réalisation d’un nouveau forage à Beaumont. Les travaux ont été ralentis par la période de confinement national, mais tout est mis en œuvre pour les finaliser au plus vite. Sans attendre la mise en service de ce forage, nos équipes d’exploitation sont à pied d’œuvre pour permettre un retour à la norme dans les plus brefs délais. Des premiers travaux réalisés ont montré des résultats encourageants permettant de nouveau de respecter la norme nitrates. Ces investigations doivent être poursuivies et confirmées.

Les résultats complets des analyses de la qualité de l’eau réalisées sur le secteur sont disponibles en mairie ou sur demande auprès de l’agence Eaux de Vienne de Châtellerault.

Crédit Image : Karolina Grabowska (Pixabay).