edvs Syndicat Eaux de Vienne – Siveer, invité de l’Association des Maires de France et des Présidents d’intercommunalité

EDV-AMF-Paris

L’Association des Maires de France et des Présidents d’intercommunalité organisait le 22 mars 2016 à Paris, un colloque intitulé « Réforme territoriale : quels défis pour les services eau, assainissement, déchets ? ». Eaux de Vienne-Siveer, représenté par le président Jean-Claude Boutet était convié à la table ronde «Une nécessaire convergence opérationnelle et financière » pour expliquer sa démarche de création d’un syndicat des eaux à échelle départementale. Devant un public composé entre autres de présidents de syndicats, de maires, de personnes de la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E), de l’Association française des ingénieurs et techniciens de l’environnement (AFITE), de la Direction de l’eau et de la biodiversité (DEB) et de la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement (FNADE), le président Jean-Claude Boutet a expliqué que le choix d’un syndicat départemental était motivé par l’existence antérieure de ce modèle ainsi que par la volonté collective de poursuivre dans la voie de la gestion publique. L’expérience d’Eaux de Vienne et d’autres grands syndicats comme SDEA Alsace Moselle, NOREADE, SDDEA a prouvé que ce type d’organisation est compatible avec une gestion publique et qu’elle permet une plus grande efficience.

La mise en place d’un syndicat à échelle départementale n’a pas été facile mais le projet d’une gouvernance de proximité permettant aux différents territoires d’être des membres actifs du projet du syndicat, a fini par convaincre la grande majorité des élus opposés au départ à la fusion.

Les avantages d’un modèle tel que celui d’Eaux de Vienne sont nombreux à commencer par ceux d’ordre technique : un niveau de service de meilleure qualité, homogène et solidaire ; une expertise de meilleur niveau ; la mutualisation d’expériences, d’outils, d’achats avec d’autres grands services d’eau / assainissement (notamment avec France Eau Publique) ; la possibilité offerte aux agents d’évolution et de mobilité professionnelle. Il existe également des avantages sur le plan financier dont le principal est celui d’être un service public de proximité et de qualité avec un coût maitrisé.
Des modèles de syndicat à échelle départementale comme Eaux de Vienne-Siveer sont exceptionnels mais il faut surtout retenir qu’après un an d’existence, notre syndicat a déjà fait ses preuves et continue à construire son avenir à travers son projet stratégique.