edvs De l’eau colorée pour montrer le chemin parcouru

Voir notre reportage vidéo de 3 mn sur cette opération.

Deux colorants l’un vert fluorescent, la fluorescéine, et l’autre Rose fushia, la Sulforhodamine B ont été déversés, le 20 octobre, dans ces points d’infiltration afin de mieux connaître le cheminement de l’eau sous nos pieds.

Ces opérations de traçage rentrent dans le cadre d’une étude de définition des limites géographiques des aires d’alimentation des captages du Sud Vienne, menée actuellement par Eaux de Vienne-Siveer. La société CPGF Horizon a été missionnée pour réaliser ces essais de traçage qui concernent les communes de La Chapelle Bâton, Savigné, Charroux et Saint-Romain-en-Charroux.

Les abonnés prélevant de l’eau à partir d’un puits pourraient constater, le jour même ou dans les jours suivant, une eau légèrement teintée. Ces légères colorations sont totalement inoffensives. Les abonnés peuvent continuer à utiliser cette eau comme habituellement. Au bout de dix jours, l’eau aura bien repris sa teinte naturelle.

Les objectifs sont ici d’étudier la relation entre les points d’infiltration et les eaux pompées sur les sites de captage. Les conclusions permettront à Eaux de Vienne de mieux connaître la ressource, et ainsi de mieux la protéger.

Appel aux citoyens : Nous vous invitions à garder les yeux ouverts durant cette période. Si ces colorants rose et vert sont visibles dans des fossés sur le territoire, contactez-nous au 06 72 96 82 94 ou au 05 49 61 67 36. Cela permettra de mieux comprendre la circulation de l’eau sur le territoire.

Cette action est réalisée dans le cadre du programme Re-Sources avec la participation financière des Agences de l’eau Loire-Bretagne, Adour Garonne et la Région Nouvelle-Aquitaine.