edvs Visite des élus dans le Sud Vienne

visite_bureau_civray

Rappelons que ce projet d’usine, basée à St-Pierre-d’Exideuil, avait été initié par le syndicat d’eau et d’assainissement (SEA) du Sud Vienne. Il répond  à la nécessité de maintenir pour les abonnés une eau conforme aux normes sanitaires fixées pour les nitrates et les pesticides, et ce toute l’année. L’élimination des nitrates y sera réalisée par le biais d’un procédé biologique; des bactéries procèderont alors à leur destruction. Ce sera là la seule usine du département à traiter ce paramètre. Quant aux pesticides, ils seront piégés à la surface par des grains de charbon.

D’une capacité de production de 300 m3/h, cette usine desservira les 16 300 habitants des vingt cinq communes du comité local du Sud Vienne. Elle sera exploitée par le centre de Civray, à compter de sa date de mise en service prévue fin 2015.

Lire l’article paru dans La Nouvelle République du 13 novembre 2015.