edvs Retour sur l’assemblée générale du 15 décembre

Les élus délégués, représentants de leur collectivité au sein d’Eaux de Vienne, ont approuvé le DOB qui mènera au vote du budget 2022 du syndicat lors de la prochaine assemblée générale fixée le 9 février.
Jacques Sabourin, président de la commission Finances, a salué la « bonne situation financière d’Eaux de Vienne avec une épargne importante et un endettement maîtrisé ». Alexandre Salini, directeur de l’administration, des finances et de la clientèle, a signalé que les tarifs votés auront pour conséquence d’augmenter approximativement de 5€ la facture d’eau par an et par foyer (+5 cts par m3).

A la majorité, les élus ont décidé de demander un report de la signature du protocole d’accord sur les réserves de substitution du bassin du Clain. Concernant les engagements des irrigants, « nous sommes relativement satisfaits du compromis trouvé au niveau des nitrates mais pas sur les pesticides” souligne Rémy Coopman. “On recherche une eau de qualité pour éviter d’avoir à la traiter. Créer des usines de traitement a un coût ».

En fin d’assemblée générale, un projet significatif d’harmonisation des tarifs assainissements a été esquissé par Hélène Turlure, contrôleuse de gestion. Après l’instauration d’un tarif unique de vente d’eau potable aux particuliers atteint en 2018, « je crois qu’on est mûr maintenant pour faire ces rapprochements tarifaires en assainissement » a estimé Rémy Coopman. Avant d’être officiellement engagé, ce projet devra être examiné en réunion de Bureau puis, en assemblée générale courant 2022.