Accueil > Accès Usagers > Je suis un particulier > Mon compteur

edvsMon compteur

IMGP0110Votre compteur d’eau permet de visualiser la consommation d’eau en mètres cubes qui vous sera facturée (1m3 = 1000 litres).

La consommation moyenne d’un ménage est estimée à 120m3/an (base INSEE).

Les périodes de consommation d’eau les plus fortes de l’année se situent en juin et en septembre. Pensons à économiser l’eau pendant ces périodes de chaleur.

Un relevé régulier de votre compteur permet de surveiller votre consommation et de détecter d’éventuelles fuites.

Un agent d’Eaux de Vienne relève le compteur au moins une fois par an. Ce relevé permet de connaître votre consommation réelle.
Eaux de Vienne identifie, lors de ces relevés, si des consommations anormales ont été enregistrées et en informe alors l’abonné par courrier.

L’abonné est tenu de protéger son compteur contre les accidents de toute nature, et en particulier contre le gel. Il vous est également demandé de ne pas déposer d’éléments métalliques sur la niche compteur, ceux-ci empêcheraient la relève à distance du compteur.

Le relevé à distance de votre compteur

Si votre compteur est équipé d’un module radio, un agent d’Eaux de Vienne peut relever l’index de votre compteur à distance. Le relevé se fait donc sans entrer dans votre domicile. Ce système de relève permet également de mieux détecter les consommations anormales.

Le relevé manuel de votre compteur

releve_compteur

Si lors de son passage, l’agent ne peut accéder au compteur, il laisse sur place une carte-relevé pré affranchie que l’abonné doit compléter et retourner à Eaux de Vienne-Siveer. Sans ce relevé, vos factures seront établies sur l’estimation de vos consommations précédentes.

Lors de son passage, le contrôleur-releveur vérifie le bon fonctionnement des compteurs et vous signale d’éventuelles fuites.

 

Protéger votre compteur

Les premières causes de casse ou de fuite sur le compteur sont le froid et le gel. Il est demandé à l’abonné, dans le règlement intérieur du service public d’eau potable (art 19), de protéger son compteur en période hivernale en le recouvrant d’un matériau isolant comme la mousse de polyéthylène ou une plaque de polystyrène. Cette précaution doit être prise notamment avant de fermer les résidences secondaires.

Les matériaux absorbant l’humidité ne doivent surtout pas être utilisés : paille, textile, papier, laine de verre ou de roche, etc.

En cas de gel sévère, laissez couler un filet d’eau du robinet le plus éloigné du compteur. En mouvement dans les canalisations, l’eau conserve une température de 10°C. Votre consommation d’eau augmentera légèrement mais cette solution exceptionnelle évitera les frais engendrés par une rupture de canalisation.

En cas de détérioration par le gel ou la chute d’un objet, vous devrez payer le remplacement du compteur et les volumes affichés, même si vous ne les avez pas réellement consommés.

En cas de gel

Si vous constatez un manque d’eau en période de grand froid, votre installation est peut-être en train de geler. Pour y remédier, vous devrez dégeler votre installation à l’aide d’un sèche-cheveux par exemple, mais n’utilisez jamais de flamme.
Pensez ensuite à bien isoler vos canalisations.